L'huile vierge de noix de coco bio : présentation & vertus

L'huile vierge de noix de coco bio : présentation & vertus

L'huile vierge de noix de coco pour la santé

 

CE QUE L'ON DOIT ABSOLUMENT SAVOIR SUR L'HUILE VIERGE DE NOIX DE COCO

 

‘Ne jamais économiser sur la nourriture saine’

Bart Maes, l’homme bio-veggie

 

L’hypothèse des lipides

L’hypothèse des lipides n’est pas correcte.
Les régimes maigres sont carrément malsains.

 

Graisses saines

Il n’est pas raisonnable de remplacer les graisses traditionnelles par des graisses populaires industrielles!

 

 

Types de matières grasses

Les graisses trans sont des avortons, ou comment une petite modification peut avoir des conséquences aussi néfastes 

 

MCT et de l'acide laurique

L’huile de coco extra vierge et l’huile de coco: un monde de différence

 

Equidia.com

Une étude et une présentation complète irréfutable

et nombre de références scientifiques

 

source de agrisanté

agrisante

 

       On nous dit très souvent que l'huile de coco est une "mauvaise graisse" parce que "saturée". C'est aller un peu vite et c'est surtout trop réducteur. Les graisses saturées (à ne pas confondre avec les graisses trans) sont  indispensables à notre organisme (en quantité limitée s'entend) d'autant plus que celles contenues dans l'huile de coco sont d'une nature très particulière. Elles sont composées en grande partie d'acide laurique (45%), c'est un acide gras à chaîne moyenne  que l'on trouve également dans le lait maternel qui est extraordinairement bénéfique à notre métabolisme.

 

     En Polynésie, les peuples qui se nourrissent encore de façon traditionnelle, avec une alimentation dans laquelle la noix de coco (regorgeant pourtant de graisses saturées) joue un rôle important, sont en pleine santé et ne présentent presque aucune maladie de dégénérescence, ni de civilisation (à noter : pas de caries dentaires non plus).

 

       Sachez également que, selon les Nations unies, le Sri Lanka, pays ou l'on consommait traditionnellement l'huile de noix de coco, avait un des taux de mortalité due à la formation de caillots entraînants des maladies cardio-vasculaires les plus faibles au monde. Depuis que la consommation de noix de coco y a diminué de 35%, le nombre de mort s'est fortement accru.

  

Composition

 

 

      En plus des acides gras l'huile de coco extra vierge est riche en potassium, fer, magnésium, phosphore, cuivre, zinc, vitamine A et E.

 

 

Système immunitaire

 

 

     L'huile de coco peut renforcer le système immunitaire : l'acide laurique, caprique, capronique, caprylique et myristique, qui représentent plus de 70% de ses acides gras, nous protègent contre les bactéries, les virus, les champignons la fermentation et les protozoaires. Cette huile est d'ailleurs recommandée (en plus des omégas 3/6/9) aux femmes enceintes, aux mères allaitantes et aux bébés qui ne sont plus allaités pour mieux protéger la mère et l'enfant contre les infections mais aussi pour aider la formation du cerveau et des yeux du tout-petit.

 

       Le remède naturel le plus connu contre les champignons est l'acide caprylique, acide gras également présent dans l'huile de coco. Grâce à lui les femmes polynésiennes, par exemple, ne souffrent que très rarement d'infections fongiques. Des recherches ont démontré que les graisses de l'huile de coco faisaient dépérir en masse les champignons tels que le Candida albicans que nous sommes nombreux à abriter dans notre intestin. Il est recommandé de consommer 3 cuillères à soupe d'huile de coco par jour (au repas).

 

Ulcère à l'estomac

 

 

      L'huile de coco est anti-inflammatoire et, à ce titre, peut vous aider, entre autres, à prévenir ou à soulager les inflammations dans le canal digestif. Elle sera bénéfique en cas d'ulcères à l'estomac d'autant plus que l'acide gras laurique est le seul acide gras qui puisse détruire l'Helicobacter pylori (bactérie qui est une grande cause de l'inflammation chronique de l'estomac et à l'origine de 90 % des cas d'ulcère). Vous pouvez tout à fait consommer cette huile en même temps que votre traitement médical. Elle peut même être utile aux personnes souffrant de la maladie de Chron.

 

Glycémie

 

 

      En ajoutant de l'huile coco à vos repas vous contribuez à stabiliser le taux de glycémie. Vous aurez donc moins faim entre les repas. Ceci est particulièrement bénéfique pour les personnes diabétiques. Ces dernières trouveront d'autres avantages à consommer de l'huile de coco. Par exemple, les diabétiques digèrent souvent mal les graisses car leur pancréas produit trop peu d'enzymes et leur foie moins de sels biliaires pour les émulsifier. L'huile de coco, grâce à ses acides gras particuliers, fait à peine appel au pancréas, au foie et à la vésicule biliaire et se digère donc très facilement. Autre bon point pour les diabétiques : l'huile de coco contribue à pourvoir les cellules en énergie sans l'intervention d'insuline.

 

Prostate

 

 

     L'huile de coco, grâce toujours à ses acides gras, a également un effet positif sur l'hypertrophie bénigne de la prostate en entravant la transformation de la testostérone en DHT qui favorise fortement la croissance de la prostate.

 

Perte de poids

 

      Tout d'abord l'huile de coco contient 10% de calories en moins que les autres graisses. De plus, ses acides gras particuliers permettent de produire davantage d'énergie, de brûler plus de calories et entraînent moins de stockage de graisses. C'est tout bon, non seulement pour la perte de poids, mais aussi pour la vitalité. Souvenez-vous que cette huile aide également à réguler la glycémie (voir diabète) c'est donc la formule idéale pour perdre du poids ou obtenir un meilleur rapport lipido-musculaire.

 

Psoriasis, eczéma et champignons cutanés

 

    Les acides gras de l'huile de coco contrent les réactions inflammatoire et  ont de grandes propriétés purifiantes. Vous pourrez donc grandement soulager les problèmes cutanés en consommant de l'huile de coco et en l'appliquant localement.

 

    Ces temps-ci, nous avons particulièrement besoin de bonnes nouvelles. Hé bien en voici une qui prouve, encore une fois, que les remèdes traditionnels ont encore beaucoup à nous apprendre. Celle-ci confirme les extraordinaires pouvoirs de l'huile de coco dont je vous ai déjà parlé.

 

       Cela se passe aux États-Unis, Mary Newport est directeur médical de l'unité de soins intensifs néonatals à Spring Hill Hôpital en Floride depuis son ouverture en 2003. A la même époque, son mari Steve, 53 ans, a commencé à montrer des signes de démence, diagnostiqués plus tard comme maladie d'Alzheimer. Steve perdait de plus en plus ses repères jusqu'à ne plus savoir faire certains gestes du quotidien. Un traitement allopathique, classique sur cette pathologie, a donc été entamé mais les symptômes ont encore empirés. Les dernières recherches montrent d'ailleurs que les différents médicaments contre Alzheimer sont décevants, avec peu d'avantages réels et des effets secondaires souvent pénibles.

 

     Mary, ne voulant pas se résoudre à voir son mari décliner ainsi, a fait des recherches pour mieux comprendre les causes de cette maladie. Voici, en résumé, ce qu'elle a découvert : certaines cellules du cerveau peuvent avoir des difficultés à utiliser le glucose (celui-ci étant sa principale source d'énergie). Sans ce carburant, ces neurones peuvent mourir. Il existe une source d'énergie alternative pour ces précieux neurones : les gras cétones. Malheureusement, le corps n'arrive pas toujours à fabriquer ces corps gras. C'est là qu'intervient l'huile de coco car elle contient beaucoup de triglycérides à chaîne moyenne à partir desquels notre foie synthétise ces corps cétoniques.

 

      Steve a donc commencé à prendre de l'huile de coco deux fois par jour. À ce stade, il pouvait à peine se rappeler comment dessiner une horloge. Deux semaines après l'ajout d'huile de coco, son état a commencé à s'améliorer. L'huile semblait "lever le brouillard" de son esprit, et dans les soixante premiers jours, Mary a vu des changements remarquables : le matin,  il était de nouveau alerte et heureux, bavard, faisait des blagues. Sa démarche était toujours un peu bizarre, mais ses tremblements n'étaient plus très perceptibles. Il pouvait se concentrer sur les tâches à accomplir alors qu'avant l'huile de coco, il était facilement distrait.

    L'année suivante, la démence a continué à reculer : son cerveau fonctionne à nouveau normalement, sa compréhension de l'écrit s'est considérablement améliorée. Il en est de même pour sa mémoire: il est maintenant capable de se souvenir d'événement qui sont arrivés quelques jours plus tôt avec des détails précis. La preuve évidente de cette amélioration est le dernier scanner effectué par Steve  montrant un arrêt très net de l’évolution de la dégénération cérébrale.

 

       Les dernières recherches prouvent qu'une dose de 20 grammes (environ 20 ml ou 4 c. à thé) d'huile de coco par jour peut, non seulement protéger contre l'incidence de la maladie d'Alzheimer, mais aussi réellement inverser cette tendance. Nous parlons bien sûr d'une huile de coco de qualité, voir ci-dessus.

 

      Il faut savoir que l'huile de coco est également un traitement potentiel pour la maladie de Parkinson, la maladie de Huntington, la sclérose en plaques, la sclérose latérale amyotrophique et le diabète de type II.

Si vous voulez lire l'article original (en anglais) avec tous les détails c'est là ;

 

http://www.anh-usa.org/coconut-oil-and-alzheimer%E2%80%99s-disease/

 

 

Messieurs, Si vous vous approchez une seychelloise, drapée dans une chevelure noire digne du manteau de la nuit, que vous l’estimez trentenaire éblouissante et qui vous a tapé dans l’œil au point de vouloir la courtiser, sachez que vous risquez d’entendre son entourage vous avouer, d’un air goguenard, qu’elle passe son temps à s’occuper de ses cinq petits-enfants et à les chérir. 

  

Mesdames, Mesdemoiselles, Si vous tombez en pâmoison devant un seychellois doté de muscles effilés, puissants, souples et d’une peau couleur de bronze, dont la tête altière est ceinte d’une chevelure noire digne de la crinière du plus bel étalon, que vous l’estimez quarantenaire triomphant, au point de vous sentir une âme de femme cougar, sachez que vous risquez d’entendre son entourage avouer, d’un air goguenard, que depuis qu’il a pris sa retraite non anticipée, il passe son temps à jouer aux boules avec ses copains et à préparer ses petits-enfants au championnat de volley-ball.

 

Mais, rien ne vous empêche de rivaliser avec les seychellois. Il vous suffit d’utiliser le même processus en épuisant toutes les ressources de l’HUILE VIERGE DE NOIX COCO, d'autant qu'un essai n'engage qu'à peu de chose....mais, attention, l'essayer, c'est l'adopter! 

Vous allez être accro !

  

Toutefois, si vous connaissez déjà les vertus incomparable de l'huile vierge de noix de coco, vous pouvez vous en procurer directement à partir de cette page.

  

Cette huile étant solide en dessous d'une température ambiante de 25°C, Nous l'avons conditionnée dans un pot type cosmétique, d'un diamètre de 10 cm qui permet d'en prélever quelques cm3 à l'aide d'une cuillère à café solide sans avoir à la décongeler au bain mari en totalité à chaque fois où vous désirez l'utiliser, et ce, jusqu'à la dernière goutte. Il vous suffit alors de chauffer au creux de votre main le morceau d'huile pour le faire fondre et l'appliquer sur votre peau.

 

 

boite.jpg

 

 

 Ingrédient : coco nuciféra oil  

 100% du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique

 Cosmétique Ecologique et Biologique

 certifié par Ecocert Greenlife

selon le référentiel Ecocert disponible sur http://cosmetiques.ecocert.com 

 

Les prix comprennent une livraison en magasin relais le plus proche de chez vous
 
 
 
par quantité


13/04/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres